Aller au contenu

«Israël lance un message de désescalade»

«Israël lance un message de désescalade»
Des images satellitaires d'Ispahan, là où l'attaque israélienne a eu lieu / (Planet Labs PBC via AP)

Israël a répliqué dans la nuit de jeudi à vendredi à l'attaque de drones et missiles iraniens survenue la fin de semaine dernière.

Des explosions se sont produites dans le centre de l'Iran.

L'État hébreu n'a pas voulu confirmer être à l'origine de ces opérations tandis qu'en Iran, les médias d'État ont prétendu que la situation était normale et que les projectiles avaient été détruits avant d'atteindre les cibles visées. 

«C'est évident que c'est Israël. Il faut juste voir ça dans le contexte où historiquement, Israël fait toujours ça. Quand il y a des opérations de ce type-là, plus clandestines ou plus ouvertes comme celles-là, c'est la fameuse ligne. On ne confirme pas, mais on ne nie pas. C'est le modus operandi habituel d'Israël. 

«Dans le contexte, il y a un message qu'Israël essaie de lancer avec cette attaque-là, et c'en est un de désescalade. Donc, on ne réclame pas publiquement l'attaque. Ça permet de contribuer peut-être un peu à baisser les tensions. Mais de façon plus générale, cette règle-là qu'Israël ne réclame pas, mais ne nie pas des attaques, comme des assassinats de scientifiques nucléaire iranien par exemple. Au fil des années, des opérations ciblées en Syrie sur des groupes soutenus par l'Iran. C'est tout simplement comme ça qu'Israël fonctionne. Ils ont décidé de ne pas changer pour cette fois-ci.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Des propriétaires ont le talent pour éviter de respecter la loi» -Diane Lemieux
Les «disgracieuses», un nouveau livre signé Claudia Larochelle
Ça mange quoi en hiver des assises annuelles de l'UMQ?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00