Aller au contenu
Enjeu de main-d'oeuvre

Vers un autre été infernal pour le Service de police de la Ville de Gatineau?

Vers un autre été infernal pour le Service de police de la Ville de Gatineau?
Badge de la police de Gatineau / Archives (SPVG)

La Fraternité des policières et des policiers de Gatineau craint que l'été prochain soit un enfer sur le plan de la main-d'œuvre, comme ce fut le cas l'an dernier. 

Une importante rencontre doit avoir lieu cette semaine pour parler des enjeux de recrutement et de personnel alors que les policiers de Gatineau sont nombreux à quitter vers les autres corps policiers de la région qui offrent tous des salaires à l'embauche plus élevés.

Le président de la Fraternité, Steeve Spooner, a d'ailleurs lancé une flèche à l'administration sur nos ondes ce matin.  

C'est sûr que si on ne bouge pas, ça va être encore plus problématique. Depuis octobre, on a fait beaucoup de travail avec la direction, on a travaillé avec des gens des finances et des ressources humaines. Mais le problème est en haut. On semble ne pas bouger. La gestion, ce n'est pas ça. La gestion, c'est de t'informer, savoir ce qui est problématique à court et à moyen terme et s'il y a une situation critique, il faut l'adresser. Mais là, présentement, il y en a des dirigeants qui semblent ralentir les processus et même, utiliser la bonne vieille technique de l'autruche de se mettre la tête dans le sable et dire que tout va bien.

La Fraternité des policières et policiers de Gatineau n'a toutefois pas été invitée à cette rencontre. 

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Michel Langevin

Une pluie d'aubaines inonde votre panier d'épicerie
La Cour Suprême refuse une cause importante pour les employés municipaux
Paul St-Pierre Plamondon est chef du Parti québécois

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00