Aller au contenu
Pomme, orange, banane...

«Je trouve que ça manque un peu de hauteur du premier ministre» -Philippe Léger

«Je trouve que ça manque un peu de hauteur du premier ministre» -Philippe Léger
Le premier ministre François Legault / PC/Jacques Boissinot

Dans sa chronique quotidienne au micro de Luc Ferrandez, l'analyste Philippe Léger se penche sur les réactions du premier ministre François Legault dans tout ce qui touche le dossier Northvolt.

«Ce matin, notre premier ministre, dans les couloirs de l'Assemblée nationale, se promenait avec une pomme, une orange et une banane.»

François Legault a déclaré qu'il ne fallait pas confondre projet immobilier et un projet industriel dans le cas de la future usine de batteries. Il réagissait ainsi à de nouvelles informations dévoilées en mercredi matin.

Philippe Léger note que cela s'ajoute à d'autres réactions similaires comme la lettre de Pierre Fitzgibbon qui dénonçait certains «journalistes militants» et François Legault lui-même, qui disait la semaine dernière aux Québécois de changer d'attitude face aux grands projets.

«Moi, j'ai un malaise de voir notre premier ministre se promener avec une pomme, une orange et une banane devant les journalistes pour faire la démonstration, pour vendre le projet Northvolt au Québec. Je trouve que ça manque un peu de hauteur de la part du premier ministre.»

«Quand tu es premier ministre, tu as une fonction, tu représentes quelque chose. Puis, peut-être que ce genre de truc qui est drôle... Oui, c'est drôle, mais peut-être ça manque un peu de hauteur. Je pense que là-dessus, François Legault a une réflexion à avoir sur certaines déclarations qu'il va faire, certains raccourcis qu'il va faire sur la fonction même qu'il représente.»

On écoute Philippe Léger...

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Le point sur la guerre en Ukraine
Est-ce que les cabanes à sucre sont à la hauteur de nos attentes?
Crise du logement et xénophobie au Mexique

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00