Aller au contenu
Forces armées canadiennes

De plus en plus de militaires à risque d'itinérance

De plus en plus de militaires à risque d'itinérance
Forces armées canadiennes / Cpl Genevieve Beaulieu, section imagerie Valcartier

De plus en plus de militaires au pays se retrouvent à risque d'itinérance. 

En comité parlementaire lundi, l'ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes, Gregory A. Lick, a sonné l'alarme. 

Il indique que la réalité des militaires font en sorte qu'ils doivent déménager fréquemment. 

Avec le coût de la vie et le manque de logements disponibles sur les bases militaires, plusieurs se retrouvent dans des situations délicates. 

Le major à la retraite, Mario Couture, croit que le ministère doit en faire plus…

C'est une question de ressources financières. Présentement, ça coûte cher à la défense. On s'achète des nouveaux navires, ça coûte 306 milliards $, on a des nouveaux F35... Donc, c'est sûr qu'à quelque part, on oublie qu'on devrait peut-être se soucier aussi de notre personnel. Je ne sais pas si les gens à la Défense nationale manque de vision, mais à un moment donné, tout ça, ça se réflète dans notre recrutement et dans notre rétention.

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Michel Langevin

Frédéric Bérard a eu la confirmation qu'il était suivi. Il est au Guatemala.
La bièrologue Sandra Lopes du Dépanneur Rapido nous propose
Stephan McNicoll aux vendredis musicaux du 104,7

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00