Aller au contenu

Gratter les fonds de tiroirs pour entretenir nos routes

Gratter les fonds de tiroirs pour entretenir nos routes
Maison du Citoyen / Twitter Ville de Gatineau

La Ville de Gatineau doit une fois de plus jongler entre divers travaux et des fonds insuffisants pour tout réaliser.

D'ici 2028, les projets à réaliser totalisent 1,3 milliard de dollars, mais il y a un manque à gagner de 360 millions.

Des discussions déchirantes sont donc à prévoir entre les élus.

La solution est soit de couper, de repousser plusieurs projets ou de revoir le budget de certains projets, comme ne pas acheter 15 chenillettes pour le déneigement.

Après ces coupures, il reste un surplus de 13 millions de dollar.

De ce montant, 9 millions serviraient à l'enveloppe du Programme de réfection du réseau routier, alors que la ville a besoin de 57 millions supplémentaires pour compléter les projets au coût d'aujourd'hui.

La réalité c'est qu’au moins les projets ont été réalisés. Ça veut dire que les rues qui avait été planifié d'être fait en 2024 seront fait 2025 et d'autre qui sont planifiés pour 2026 ne seront pas fait jusqu'au prochain PIVM, ça, c'est la réalité que j'entends.

La facture de la réfection du boulevard Saint-Joseph grimpe maintenant à 160 millions de dollar.

Le coût avait été établi à 135 millions en 2021, mais après l'indexation des coûts, la Ville de Gatineau a dû revoir les calculs.

Lors de l'annonce des travaux en 2016, c'est un budget de 44 millions qui avaient été débloqué.

Une des premières choses que notre directeur des finances nous a dites en début de semaine c'est que l'inflation nous frappe. Donc dans se contexte là il faut apporter certains ajustements, juste l'inflation comme telle apporte des sommes importantes.

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis-Philippe Brulé

La faillite de Lynx Air: une mauvaise nouvelle pour les consommateurs
Un pied de nez aux citoyens de Gatineau et aux médias de l’Outaouais
La facture de taxe acheminée cette semaine à Gatineau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l’Outaouais se lève
En direct
En ondes jusqu’à 10:00