Aller au contenu
Accident mortel à Bukingham

Une drame difficile aussi pour les premiers répondants

Une drame difficile aussi pour les premiers répondants
Scène d'accident / Police de Gatineau (archives)

Des drames où des jeunes perdent la vie sont difficiles à gérer pour les proches, mais également pour les premiers répondants. 

C'est ce qu'a rappelé sur nos ondes ce matin le porte-parole de la police de Gatineau. 

Patrick Kenney est revenu sur l'accident survenu dimanche matin qui a coûté la vie à deux jeunes de 16 et 18 ans…

Pendant l'intervention, habituellement, tout se déroule très bien. C'est après où on assure une vigilance auprès de nos collègues de travail, autant au niveau des policiers, pompiers, paramédics, même les remorqueurs, les employés des travaux publics et d'Hydro-Québec qui ont dû travailler sur cette scène là. Ce n'est rien de facile pour personne. Même ceux qui n'étaient pas là de près ont été éprouvés par cet évènement là.

Dans ce genre de situation, les policiers doivent également composer avec les nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. 

Un appel au calme a d'ailleurs été lancé hier par le SPVG afin d'éviter des dérapages dans les commentaires.

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Michel Langevin

Le recours aux agences privées en santé n’a pas baissé
« Je ne vais pas m'excuser de faire mon travail » - Caroline Murray
Une bonne et une mauvaise nouvelle pour la télé québécoise

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Que l’Outaouais se lève
En direct
En ondes jusqu’à 10:00