Aller au contenu
Itinérance

Pas pire, mais pas mieux depuis le 1er juillet

Pas pire, mais pas mieux depuis le 1er juillet
Gîte Ami / 104,7

Environ le quart des personnes qui viennent réclamer de l'aide en logement, au Gîte Ami par exemple, sont inconnues du milieu depuis un an.

Avec l'augmentation des loyers, il devient de plus en plus difficile pour plusieurs d'y arriver et il y a une grande diversité de la clientèle.

Depuis le 1er juillet, la situation ne s'est pas trop empirée, mais on a vu de nouvelles tentes arrivées en bordure du Ruisseau de la Brasserie.

La semaine dernière, la ville de Gatineau a annoncé une aide de 5 millions de dollars pour une halte-chaleur permanente.

Cette aide est le bienvenu, mais il reste encore beaucoup de travail dit le directeur adjoint exécutif au Gîte Ami, François Lescalier.

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Karl Bélanger

Campement d’itinérants : retard et confusion entourant le déménagement
Yves Ducharme entre dans la course à la mairie en faisant son mea culpa
Grosse annonce pour Ducharme, mauvaise journée au bureau pour les autres

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00