Aller au contenu
Fédération des syndicats de l’enseignement

Sondage: les profs ne veulent pas de ces cellulaires en classe

Sondage: les profs ne veulent pas de ces cellulaires en classe
L'animatrice Nathalie Normandeau / Cogeco Média

Une vaste proportion des professeurs du Québec veulent que les cellulaires soient interdits en classe. Ont-ils raison?


Écoutez Josée Scalabrini, présidente de la Fédération des syndicats de l’enseignement, qui discute du sujet avec l'animatrice du 98.5, Nathalie Normandeau.


Mentionnons que 92 % des 6000 répondants à un sondage mené par la Fédération des syndicats de l’enseignement ont indiqué notamment qu'ils désiraient le retrait des téléphones intelligents dans les classes.

Le Devoir a notamment traité de ce sondage.

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Heures supplémentaires: les incohérences du Code canadien du travail
«Il y a littéralement des millions de jeux de société disponibles»
«C'est pour ça que le soutien-gorge est devenu un concept novateur»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments du 104,7 Outaouais
En direct