Aller au contenu
Immigration francophone au Québec

«C'est le fédéral qui a le dernier mot»

«C'est le fédéral qui a le dernier mot»
Passeport / Photo : FreshSplash / E+ / Getty Images

Un article de La Presse révélait samedi qu'il est plus facile pour un immigrant francophone de s'installer ailleurs au Canada qu'au Québec.

Selon Stéphane Handfield, avocat spécialisé en droit de l’immigration, le gouvernement fédéral aurait son rôle à jouer dans la complication de l'immigration francophone en sol québécois.

Écoutez l'intégralité de ses explications...

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

Le camping est-il devenu une activité de luxe?
Montréal vs Toronto : un record d'assistance pour un match de hockey féminin
Les étudiants disposent-ils des outils financiers nécessaires?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Même le week-end
En direct
En ondes jusqu’à 11:00