Aller au contenu

Québec interdit les saveurs dans le vapotage: êtes-vous déçu?

Québec interdit les saveurs dans le vapotage: êtes-vous déçu?
Vapotage / Getty images

Québec interdit les saveurs dans le vapotage: êtes-vous déçu?

C’est la question que pose l’animatrice Nathalie Normandeau à ses auditeurs, en compagnie de son invité, le directeur et fondateur de l’Association des représentants de l’industrie du vapotage, Daniel Marien.

Ce dernier représente des détaillants, des producteurs, des distributeurs et des importateurs.

Il se dit déçu de la décision et il soutient qu’il y aura sans doute des impacts majeurs pour ses 40 magasins et 125 employés.

«Ce qui me fâche encore plus, c’est de voir que la SQDC a annoncé mardi qu’ils allaient vendre du cannabis à saveur d’abricot crème. Alors, c'est très étrange et pas logique: on fait la promotion du cannabis aromatisé, mais on interdit les saveurs dans le vapotage!»

Selon lui, 78% des ventes dans l'industrie du vapotage proviennent des saveurs variées. Seulement 22% proviennent des saveurs de tabac.

Il ajoute qu’il est convaincu qu'un vapoteur ne voudra pas revenir à la saveur de tabac et qu'il se tournera vers les produits en ligne, moins sécuritaires et moins réglementés.

«Si on incite les gens à reprendre la saveur de tabac, on va les inciter à recommencer à fumer», s'insurge-t-il.

Plus avec Nathalie Normandeau

Les enfants de 14 ans et moins ne peuvent plus travailler
Avez-vous de la difficulté à trouver des vêtements convenant à votre taille?
Québec veut interdire l’obsolescence programmée

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75