Aller au contenu
Le chemin Roxham maintenant fermé

«Ceux qui arrivent sont dans une sorte de détresse» -Philippe Bonneville

«Ceux qui arrivent sont dans une sorte de détresse» -Philippe Bonneville
Chemin Roxham / Photo : Ryan Remiorz / La Presse canadienne

Le chemin Roxham a été fermé dans la nuit de vendredi à samedi, car l'entente entre le Canada et les États-Unis sur les tiers pays sûrs a été renégociée. Elle est désormais valide tout le long de la frontière. 

Cette entente, stipulant qu'une demande d'asile doit se faire dans le premier pays sûr où son demandeur met les pieds, était auparavant seulement valide pour les postes frontaliers officiels, donc les traverses légales.

«Pour les traverses irrégulières entre la frontière du Canada et des États-Unis, c'était flou dans l'entente. Maintenant, celle-ci est valide pour la frontière au complet», explique Élisabeth Crête, lors de sa revue de presse à l'émission Même le week-end.  

Le journaliste de Cogeco Nouvelles Philippe Bonneville, présentement du côté américain du chemin Roxham, souligne que l'état des lieux est plutôt similaire à ce qu'il était. Il explique qu'il n'y a aucune barrière supplémentaire ou augmentation de la présence policière.

«La seule différence, c'est qu'aujourd'hui, il y a une affiche. Il est bien indiqué, en français et en anglais, que ceux qui traversent seront arrêtés, car c'est illégal et que ceux qui veulent faire une demande d'asile doivent le faire dans les postes frontaliers réguliers», souligne Philippe Bonneville.  

Le journaliste explique toutefois que des gens continuent de se présenter. «Ceux qui arrivent sont dans une sorte de détresse et sont un peu confus, car ça ne devait pas se passer comme ça et ils l'ont seulement appris ce matin», souligne le journaliste. 

Autres sujets de la revue de presse: 

  • Aribnb : la plateforme a promis de retirer toutes les annonces de logement non enregistré auprès de la corporation de l'industrie touristique du Québec. 
  • Un documentaire présentement diffusé en France présente des faussetés et des exagérations sur la conduite des automobilistes québécois. 

Écoutez l'intégralité de la revue de presse...

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Élisabeth Crête

«On a quand même vu toujours un Joe Biden qui est de plus en plus faible»
Coup de théâtre au procès d'Alec Baldwin
Un taux de cancer plus élevé pour la génération X

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00