Aller au contenu
Chez Lise

Une maison de chambre qui change des vies

Une maison de chambre qui change des vies
Katia Gagnon / Cogeco Média

Des travailleurs de l'ombre pallient les défaillances des filets sociaux. La maison de chambres Chez Lise du Vieux-Longueuil accomplit cette mission

«On a une clientèle extrêmement difficile. Elle est dans un espèce de tout-inclus. La police appelle d'ailleurs ça le Resort. Ils ont une chambre, l'électricité, l'Internet et les trois repas par jours»

La maison abrite des gens pris avec des problèmes de santé mentale, de toxicomanie ou de déficience intellectuelle. «Souvent, ce sont des gens qui ont été judiciarisés», renchérit la chroniqueuse, qui ajoute que quelque 80 chambres sont disponibles à un peu moins de 1000$ par mois. 

Écoutez la chronique complète de Katia Gagnon...

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Patrick Lagacé

«Imagine les intérêts sur 300 milliards de dollars...» -Valérie Beaudoin
«Une journée pour mettre de l'avant la santé et le bien-être des hommes»
«Il faut prendre les auteurs pour qu'ils intègrent des ressources»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00