Aller au contenu
Immigration

Chemin Roxham: faut-il rendre le passage plus difficile?

Chemin Roxham: faut-il rendre le passage plus difficile?
Une pancarte du chemin Roxham, en Montérégie. / Archives La Presse canadienne

Doit-on fermer le chemin Roxham? Sinon, doit-on le rendre plus difficile à emprunter?

Il y a eu confusion jeudi au sein du gouvernement du Québec à propos du chemin Roxham. La ministre de l’Immigration Christine Fréchette et le premier ministre François Legault n'ont pas été sur la même longueur d’onde pendant un certain temps. 

Mme Fréchette a affirmé jeudi que la fermeture du chemin Roxham, utilisé par les demandeurs d’asile qui traversent la frontière des États-Unis vers le Canada, serait «dangereux». 

Toutefois, c’est ce que réclame François Legault au gouvernement fédéral depuis un bon moment. 

La ministre de l'Immigration s’est finalement rétractée au cours de la journée.

Selon un sondage Synopsis commandé par le groupe Justice pour le Québec, 68 % des Québécois sont en faveur de sa fermeture.

Écoutez Jean-Sébastien Boudreault, avocat associé chez LEGEM immigration, qui discute de ce fameux chamin Roxham.

«On avance pas. Ça fait longtemps qu'on en parle. On dirait que les gesn ne comprennent pas. Le chemin Roxham est un mal nécessaire. On ne va pas construire un mur à la frontière canado-américaine. L'avantege de ce chemin, c'est qu'il permet ensuite de ficher les gens qui entrent au Canada et de les embarquer dans un processus d'immigration. On va juste déplacer le problème en le fermant. On politise la misère des gens. La solution est de revoir l'entente sur les tiers pays sûrs. [...] Il y a dautres problèmes au sujet de l'immigration...»  

L'entente des tiers pays sûrs est en vigueur depuis 2004.

Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!Abonnez-vous à l’infolettre du 104.7 Outaouais!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Les aliments faibles en matières grasses ont-ils encore la cote?
«Des fois, j'ai envie de revenir et de dire ce que je pense» -Jacques Fabi
Quel est le meilleur moyen pour éviter de se faire voler sa voiture?

Vous aimerez aussi

0:00
5:54
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00