L'opération de relocalisation de tous les résidents du pavillon principal de Pierre-Janet s'est terminée hier en fin d'après-midi.

Plus d'une soixantaine de patients ont été déplacés, un peu partout ailleurs dans le réseau de la santé.

C’est une tentative d’évasion vendredi soir qui a conduit à ce transfert d’urgence.

Le système de gicleur a été endommagé provoquant un dégât d'eau majeur dans l’hôpital psychiatrique.

L’ampleur des dégâts n’a pas entièrement été évaluée mais déjà des travaux de nettoyage ont débuté dans les zones touchées, comme les unité 1 et 2, les archives, le sous-sol et la direction de la santé mentale.

La présence d’amiante dans les murs et les plafonds pourraient poser problème lors des travaux.