Laurent Lessard/Photo: PC
La motion adoptée à l'unanimité mercredi à l'Assemblée nationale pour l'élargissement «par phases» de l'autoroute 50, ne risque pas d'avoir les effets escomptés.
Laurent Lessard
Chargement du lecteur ...
On en parle en ondes :

Même si les appuis se multiplient, le projet ne figure toujours pas dans le Plan québécois des infrastructures, et ne semble pas priorisé par le comité qui analyse la dangerosité du réseau routier.

Selon les dires du ministre des Transports, Laurent Lessard, tout indique que l'autoroute 50 ne sera pas élargie au moins pour les deux prochaines années, à moins d'un changement au PQI et d'un ajout financier.

Rappelons que la motion, déposée par le Parti québécois, a été appuyée par la Coalition Avenir Québec qui déplore les tergiversations du gouvernement qui ralentissent considérablement le projet.