nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Marc Carrière remet le maire à sa place et dit qu'il ne faut pas avoir honte de Masson-Angers  

Marc Carrière remet le maire à sa place et dit qu'il ne faut pas avoir honte de Masson-Angers  

Le conseiller, Marc Carrière, est sorti de ses gonds hier soir voyant que certains commerçants lèvent le nez son secteur Masson-Angers. 

 

Même le maire s'est fait remettre à sa place lors de la réunion du conseil.  

 

 

La sortie du conseiller a pris naissance après cette bataille judiciaire entre deux concessionnaires automobiles de l’Est de la Ville. 

Buckingham Chrysler a essuyé un revers devant les tribunaux en tentant d’empêcher son concurrent Buckingham Chevrolet d’utiliser l’appellation «Buckingham» pour s’identifier.

 

Or Marc Carrière a tenu à rappeler que les deux concessionnaires sont pourtant situés dans Masson-Angers et qu'il faut arrêter d'avoir honte du secteur… 


D’ailleurs, le conseiller ne s’est pas gêné pour remettre le maire, Maxime Pedneaud-Jobin, à sa place en remarquant qu'il avait un sourire en coin durant son intervention... 

 

Le conseiller Marc Carrière remet le maire à sa place

il y a 9 jours

L'Outaouais maintenant

En direct de 15:00 à 17:00

2041
100

L'Outaouais maintenant

avec Louis-Philippe Brulé

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.