nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • La victoire juridique contre Monsanto pourrait créer un précédent

La victoire juridique contre Monsanto pourrait créer un précédent

La victoire juridique contre Monsanto pourrait créer un précédent The Associated Press
Dewayne Johnson, à qui un jury a consenti une compensation financière de 289 millions $ US, vendredi, avance que l'herbicide Roundup a provoqué le cancer auquel il succombera sous peu.

SAN FRANCISCO — La victoire juridique d'un jardinier face au géant de l'agrochimie Monsanto pourrait faire prendre du galon à des milliers de causes pendantes, se réjouissent ses avocats.

Dewayne Johnson, à qui un jury a consenti une compensation financière de 289 millions $ US, vendredi, avance que l'herbicide Roundup a provoqué le cancer auquel il succombera sous peu.

La Cour supérieure de la Californie a statué que le Roundup avait effectivement contribué à la naissance du lymphome non hodgkinien chez le plaignant de 46 ans et que Monsanto aurait dû signaler la possible dangerosité de son produit sur son étiquette.

La cause de M. Johnson a été la première procédure intentée contre Monsanto par une personne atteinte d'un cancer à se rendre en procès. Le traitement de son dossier a été accéléré puisqu'il est mourant et son gain de cause pourrait créer un important précédent.

«Je suis heureux d'être ici pour pouvoir aider une cause beaucoup plus grande que moi», a-t-il déclaré en conférence de presse après l'annonce du verdict.

«Un jury unanime de San Francisco vient de dire à Monsanto: "Assez. Vous avez fait quelque chose de mal et maintenant vous devez payer"», a déclaré Brent Wisner, l'avocat principal de M. Johnson.

 

«Il y a 4 000 autres actions intentées à travers les États-Unis et d'innombrables autres personnes qui souffrent d'un cancer parce que Monsanto ne leur a pas donné le choix ... Nous avons maintenant un moyen d'avancer.»

Monsanto nie tout lien entre l'ingrédient actif du Roundup et le cancer, affirmant que des centaines d'études ont établi que le glyphosate est sans danger.

Un porte-parole de Monsanto a indiqué que la société porterait la cause en appel. Scott Partridge a souligné que deux agences gouvernementales ont déjà conclu que Roundup ne cause pas le cancer.

«Nous sympathisons avec M. Johnson et sa famille, a-t-il déclaré. Nous interjetterons appel de cette décision et continuerons à défendre vigoureusement ce produit, qui est utilisé depuis 40 ans en toute sécurité et qui continue d'être un outil vital, efficace et sûr pour les agriculteurs et autres.»

Dewayne Johnson utilisait le Roundup et un produit similaire, le Ranger Pro, pour lutter contre les ravageurs dans un district scolaire de la baie de San Francisco. Il en aspergeait de grandes quantités à partir d'un réservoir de 50 gallons attaché à un camion et le vent soufflait parfois le produit dans sa direction, enduisant son visage, a rapporté Me Wisner.

Une fois, lors d'un bris de tuyau, l'herbicide a recouvert tout son corps.

M. Johnson avait lu l'étiquette et même contacté l'entreprise après avoir développé une éruption cutanée, mais il n'a jamais été mis en garde contre le caractère potentiellement cancérigène du produit, a souligné son avocat. On lui a finalement diagnostiqué un lymphome non hodgkinien en 2014.

«C'est un fait: il va mourir. C'est juste une question de temps», a déclaré Me Wisner dans sa déclaration liminaire devant le jury.

Mais selon George Lombardi, un avocat de Monsanto, le lymphome non hodgkinien met des années à se développer et le cancer de M. Johnson aurait donc pris naissance bien avant qu'il ne travaille pour le district scolaire.

L'agence de protection de l'environnement des États-Unis affirme que l’ingrédient actif de Roundup est sans danger pour les personnes qui l’utilisent conformément au mode d’emploi figurant sur l’étiquette.

Or, le Centre international de recherche sur le cancer, qui fait partie de l’Organisation mondiale de la santé, le catégorise depuis 2015 comme un «cancérigène probable» pour les humains. L'État de la Californie a pour sa part ajouté de glyphosate à sa liste de produits chimiques causant le cancer.

Les avocats de M. Johnson ont demandé et obtenu 39 millions $ US en dommages-intérêts compensatoires, en plus de 250 millions $ US sur les 373 millions $ US demandés en dommages-intérêts punitifs.

Que l’Outaouais se lève

Que l’Outaouais se lève

avec Michel Lapointe

En direct de 05:30 à 09:30
1537
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.