La CSN a dénoncé mercredi l'intransigeance du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSO) quant à son refus de revenir sur sa décision en ce qui a trait à des mesures disciplinaires qui ont coûté six et trois mois de suspension à deux employés. Ces employés avaient fait appel aux médias pour alerter la population concernant l’inutilisation d’un laboratoire médical nouvellement construit qui a coûté un demi million de dollars aux contribuables.

Le syndicat a indiqué qu'il allait poursuivre la pression jusqu’à ce que le CISSO entende raison.