OTTAWA - Vingt agents de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada se sont vu confier la tâche de travailler exclusivement sur les demandes d'asile provenant de personnes qui traversent clandestinement la frontière au Québec.

Cette équipe s'attellera à la tâche dès le mois prochain, en traitant les demandes qui ont été soumises par ceux qui sont arrivés au début de l'été.

La Commission a révélé que du 1er au 7 août seulement, 1798 personnes ont traversé clandestinement la frontière canado-américaine au Québec.

La Commission mentionne que l'allocation de ressources pour s'occuper spécifiquement du nombre élevé de demandes au Québec ne signifie en aucun cas que ces demandes seront traitées différemment.

Puisque la vaste majorité de ces demandes proviennent d'Haïtiens, il sera plus efficace de procéder de la sorte, estime la Commission.

Des données provenant du gouvernement canadien révèlent que seulement 50 pour cent des demandes d'asile déposées par des Haïtiens en 2015 ont été acceptées.